Conférence –débat des Saisons du savoir « Les droits d’auteur »

31 05 2010

Intervenant : Maître Francis Godefroid

Déroulement de la soirée
16h30 : Accueil des participants à la Maison Pour Associations
17h – 19h : Conférence  et questions-réponses
Verre de clôture

Le  jeudi 3 juin de 17 à 19h00

A la  Maison pour Associations (MPA) – Rue de Mons, 80 – 6030 Marchienne-au-Pont

Participation gratuite

Inscription :

– par mail :  info@mpa80.be

– ou par téléphone : 071/53.91.53

en précisant le nombre de participants

http://www.mpa80.be






Comment communiquer en temps de fusion ou d’acquisition ? Comment dire le changement ?

28 05 2010

Par Peggy Van Laere – Head of Communications chez Axa Bank Europe – vous propose un atelier au cours duquel elle fera part de son expérience.

Infos pratiques

Quand ? Le jeudi 10 juin

– 12h30 : sandwiches pour les participants qui le souhaitent

– de 13 à 16h30 : atelier

Où ? Au SPF Personnel et Organisation, Rue de la Loi 51, 1040 Bruxelles (Métro Art-Loi)

Combien ? 150 euros (100 euros pour les membres de l’ABCI, 10 euros pour les étudiants). Toute inscription qui n’est pas annulée dans un délai de 24 heures reste due.

www.abci.org/abci

info@abci.org






Exposition ONE SHOT – Football et Art Contemporain

26 05 2010

« …Le B.P.S.22, espace de création contemporaine de la Province de Hainaut (Charleroi),
programme, du 6 mars au 11 juillet 2010, une importante exposition consacrée à l’art
contemporain et au football. Loin de se limiter à vouloir coller à l’actualité sportive (la Coupe du Monde de football), ce projet, intitulé One Shot !, aborde les nombreuses facettes de ce sport
populaire en lien avec de multiples enjeux du monde contemporain. Il met également en
évidence la relation qu’entretiennent les artistes actuels avec l’univers du football » « … » –

B.P.S. 22 – Bd Solvay, 22 (site de l’Université du Travail P. Pastur) – 6000 Charleroi

Du mercredi au dimanche de 12 à 18h00
Jusqu’au 11 juillet 2010

PAF : 3 euros – 2 euros

Info : 071/27.29.71
Site internet : bps22.hainaut.b





Franck Goffaux

28 04 2010

Directeur de la S.R.P.A. de Charleroi depuis le 1er janvier 2009.

S.R.P.A. Charleroi
Association Sans But Lucratif.
Rue E. Vandervelde, 115
6032 Mont-sur-Marchienne
Tél : 071-60 93 11
Fax : 071-43 38 50
Courriel: info (at) spa-charleroi.be




Le journalisme citoyen : qu’en pensent les professionnels ?

26 04 2010

Si la tendance est au journalisme participatif, on pourrait croire qu’il nuit à la discipline professionnelle. Mais Jean-François Dumont, membre de l’AJP, l’Association des Journalistes Professionnels ne partage pas cet avis. Selon lui ce nouveau type de média n’est en rien une concurrence pour les journalistes professionnels. À l’inverse, il constituerait plutôt un relai de l’information davantage proche de la réalité. Toutefois, il rappelle que les médias participatifs ne sont pas tout à fait au point et explique ses inconvénients.

« Non, je ne fais pas partie des peureux qui craignent la substitution des médias participatifs aux sites d’information professionnels. »

Jean-François Dumont reste confiant. Pour lui, il faudrait, au contraire, se réjouir de l’ascension de cette nouvelle pratique. « Elle démontre l’envie qu’ont les citoyens de participer à l’information, ce qui n’est pas négligeable de nos jours ». Grâce à ces sites, plus de personnes peuvent apporter un regard critique sur l’actualité.

La collaboration, un atout pour les professionnels

Outre le fait que le journalisme participatif constitue une opportunité pour prendre le virage vers une certaine modernité, son efficacité est décuplée lorsqu’une collaboration entre citoyens et journalistes s’opère. « Les journalistes ont tendance à rester cantonnés dans le monde de la presse et se ferment des portes très importantes, celles de l’opinion publique », observe Jean-François Dumont. « On obtient réellement de bons résultats quand citoyens et journalistes professionnels travaillent ensemble via ces sites puisque cela permet de remettre ces derniers plus en phase avec la réalité. Ils sont, par conséquent, mieux raccordés au monde ».

Si le journalisme citoyen propose de nombreux avantages, il n’en découle pas moins quelques dérives. Les premières concernent directement la crise d’identité que la profession traverse. « Le problème réside d’une part dans la perte du monopole du statut de journaliste, explique Jean-François Dumont, et d’autre part dans  le fait que le journalisme citoyen évolue surtout dans le media internet où l’information doit être mise en ligne le plus vite possible ce qui mène à un journalisme de vitesse. S’il est déjà assez délicat et difficile pour un journaliste professionnel de ne pas tomber dans le piège de la course à l’information c’est encore pire pour une personne sans formation. » De plus, l’augmentation de la participation dans le journalisme citoyen constitue  un risque pour le traitement de l’information qui ne fait en général l’objet ni d’un recoupement ni d’une vérification.

Un vide juridique ?

D’après Jean-François Dumont, « un autre inconvénient se trouve dans la confusion pour les lecteurs entre les sites professionnels et ceux qui ne le sont pas.» Ce débat n’est pas nouveau, l’idée d’une labellisation est en effet depuis longtemps sur le tapis. Toutefois c’est un projet qui n’est pas près de se réaliser à cause des critères de labellisation, quasiment impossibles à déterminer sur la toile.

Par ailleurs, la modération des forums fait parfois défaut sur ce genre de sites qui n’ont pas toujours les moyens d’organiser cette interactivité. « Cette tâche reste avant tout de l’ordre du travail journalistique car elle nécessite un recul, une neutralité et parfois même une formation afin de ne pas tomber dans la dérive du défouloir. Mais ici aussi, il est très difficile d’établir des règles tant le web est vaste et impalpable ». La modération des forums demeure donc, tout comme la labellisation, un problème non résolu.

Bref quand on fait le compte, s’il peut (re)connecter les professionnels à la réalité, le journalisme participatif ne semble pas encore convaincre tous les journalistes.

Cécile Holvoet – Nov. 2009 –





Pourquoi cette bannière ?

22 03 2010

Nous avons choisi comme bannière la frise de la campagne de communication « Charleroi Sud-Hainaut, on n’a pas fini de vous étonner ! ». Colorée et dynamique, elle met en valeur plusieurs endroits remarquables de la région de Charleroi et du Sud-Hainaut. Vous souhaitez en savoir plus sur cette campagne de communication qui vise la promotion de notre région? Surfez sur www.notreregion.be

Un choix non immuable

Cette bannière est susceptible de changer en fonction des nouveautés et événements qui verraient le jour dans la région.





Michel L’Hoost

12 03 2010

Chef du Département Communication

IGRETEC
Adresse: Boulevard Mayence, 1
6000 Charleroi
Tèl:  +32 71 20 28 67
+ 32 71 64 11 82
Courriel: michel.lhoost (at) igretec.com

Site: www.igretec.com
Lire le reste de cette entrée »





Francis Groff

11 03 2010

Journaliste, auteur et éditeur.

Administrateur gérant de la société Les Productions de l’Acacia.

Adresse:

rue de Nalinnes, 84  à  6120  Jamioulx (Belgique)

Téléphone fixe et fax : (00.32) (0)71 31 07 66

Courriel: acacia (at) skynet.be
Lire le reste de cette entrée »





Cécile Druart

10 03 2010

Attachée de presse  et chargée des Relations publiques au Musée de la Photographie de Charleroi.

Adresse: 11 Av. Paul Pastur   B-6032 Charleroi (Mont-sur-Marchienne).

Tel: 071/43.58.10

Fax: 071 /36.46.45

Courriel: cecile.druart (at) museephoto.be

Internet: www.museephoto.be

Lire le reste de cette entrée »





Les réseaux sociaux: un moyen de communication à investir avec précaution?

4 03 2010

Un article assez court (issu d’un site de veille technologique BNP PAribas) sur l’utilité ou non des réseaux sociaux pour communiquer en entreprise, pour l’interne et l’externe. Avec surtout une série de liens pour approfondir le sujet.

http://www.atelier.fr/reseaux/10/08122009/reseaux-sociaux-strategie-communication-interne-obstacles-watson-wyatt-39078-.html